Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/06/2012

Douceur Angevine chez Jacques Warminski.

L'HELICE TERRESTRE

vue de haut


C'est en découvrant le travail universitaire d'une amie à la faculté d'Angers que j'ai eu connaissance du projet de Jacques Warminski : diapos et vidéo illustraient largement ce sujet. L'hélice terrestre prenait forme alors (je parle d'un temps que les moins de 20 ans...).
Et voilà que je retourne sur mes terres natales, le Saumurois et l'Anjou et l'occasion rêvée de découvrir l'Hélice achevée.

 

entrée

Au lieu dit "l'Orbière" à St Georges des 7 voies, c'est le bout du bout monde, la pleine campagne angevine et son village de troglodytes. Accueillis par une sympathique personne qui ne tarissait pas de paroles nous avons eu droit à l'historique du lieu, la biographie sommaire de Jacques Warminski, le création du projet et l'exploitation du lieu.


Jacques Warminski (1946-1996) a étudié les beaux-arts à Angers et a été formé à l'école Boulle. Il a connu ce village troglodyte (village médiéval qui abritait encore 5 familles jusqu'en 1940, et qui était abandonné dans les années 60) pendant son enfance où il y passait des instants avec ses parents (artistes eux aussi). Il voyagea à travers l'Europe, l'autostop fonctionnait bien à l'époque, et de retour à Angers il s'est évertué à acquérir l'Orbière pour y réaliser l'Hélice Terrestre dont il avait tout le projet en tête. Homme de grande corpulence à cheveux longs, entrer dans la matière ne lui fit pas peur. Entre la sculpture des trois troglos et la réalisation de la partie supérieure il aura mis quatre ans (l'aide des amis, des étudiants et bien d'autres était la bienvenue). Il décèdera deux après l'achèvement de son oeuvre.

Pour plus de détail, je vous invite à consulter le texte de Claude ARZ (Voyage dans une France insolite) en suivant le chemin : http://arz.blogspirit.com/archive/2007/08/16/jacques-warm...

Il me semble que son témoignage relate au plus juste le dessein Warminski.

Deuxième invitation, suivez les indications de votre GPS (l'Orbière) si vous passez en Maine-et-Loire !

Plus d'images dans la rubrique album.

(JD)


09:27 Publié dans Les EXPOSITIONS | Lien permanent