Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/11/2015

Sauvegarde de la Grotte et du Jardin Malakokk

 

Sauvons l'art brut !

un lien à suivre pour signer la pétition :

https://www.change.org/p/les-%C3%A9lus-sauvegarde-du-27-rue-avaul%C3%A9e-la-maison-la-grotte-de-malakoff-et-le-jardin-de-mosa%C3%AFques?recruiter=420780182&utm_source=share_petition&utm_medium=email&utm_campaign=share_email_responsive

malakoff

09:17 Publié dans infos | Lien permanent | Commentaires (0)

04/11/2015

Petite Brute... deux nouveaux livres.

De Rémy RICORDEAU aux éditions INSOMNIAQUE collection "petite brute" 18 €

 

titebrute.jpg

Source éditeur : "À Taïwan comme partout ailleurs, il arrive que des hommes de peu, mus par un sens du merveilleux plus ou moins conscient, se décident, avant de disparaître, à laisser une belle trace de leur passage sur terre en donnant libre cours à leur imagination. Dégagés des pressions sociales de toute sorte, ils ne se préoccupent plus, alors, que de donner forme et expression aux songes qui les ont hantés et secrètement nourris leur vie durant. Ce récit d'un périple à travers l'île de Taïwan, illustré de nombreuses photos, nous fait découvrir d'étranges créations situées dans un pays plus réputé pour ses prouesses économiques que pour l'inventivité et l'originalité de ses artistes populaires. S'inspirant de traditions locales autant que de l'air du temps, mais ne se fiant qu'à leur fantaisie, ces bricoleurs de paradis offrent à nos regards une vaste gamme de savoir-faire, qui sont autant de savoir-être. Les créateurs d'art brut ou d'art populaire insolite à la rencontre desquels l'auteur est allé n'ont pas de grandes idées à représenter ni de justes causes à défendre - seulement d'insolites visions à transmettre. à qui veut bien les voir. Marié à une Taïwanaise, Rémy Ricordeau est cinéaste, auteur de plusieurs documentaires, dont Bricoleurs de Paradis, film sur les créateurs spontanés mentionnés dans L'Éloge des jardins anarchiques (et dont le DVD est inséré dans ce dernier ouvrage)."

 

Et ne loupons pas la sortie du nouveau livre de notre ami Bruno MONTPIED (mi novembre) mêmes éditions même collection 15 € :

brute2.jpg

 

Une fois n'est pas coutume, La Petite Brute accueille une artiste, quoique très hors des normes. Andrée Acézat étudia aux Beaux-Arts de Bordeaux et se consacra ensuite à une peinture de genre plutôt rebattue - nus, paysages, natures mortes d'honnête facture mais sans génie. Cela dura jusqu'à ses 70 ans, lorsque - par un mystère encore non éclairci - elle rompit les ponts avec tout ce qu'elle avait pratiqué jusque-là. Elle se mit à dessiner comme une enfant un cortège de petits bonshommes croqués d'après ses rencontres, grosses têtes enflées vissées à des troncs d'un seul bloc, d'où des membres grêles peinent à s'extirper. Andrée Acézat ne voulait pas vendre. Ce dont elle se séparait, elle l'offrait. Dans la région de Bordeaux, on rencontre au hasard des brocantes quelques-unes de ces oeuvres expressives, d'une sincérité entière et malicieuse. C'est ce qui a incité Bruno Montpied, armé de son poignard subtil, à se lancer à la recherche de cette singulière anonyme.

 

chez votre libraire préféré !

 

 

18:21 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0)